Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Cette association a pour but : - le maintien, la promotion de la qualité de vie et la convivialité des habitants et riverains du quartier Aragon de Villejuif, - la défense de leurs intérêts et de leur environnement - le maintien de l'habitat pavillonnaire du quartier.

ZAC ARAGON : D'UTILITÉ PUBLIQUE ?

Association des habitants et riverains du quartier Aragon                                                       Villejuif, le 16/12/2013
9 ,avenue Louis Aragon
94800 VILLEJUIF
assozacaragon@gmail.com

 

et Collectif « Respirons à Robespierre ! »
futur-a-villejuif.fr

 

Madame la Présidente,

 

Nous vous écrivons en tant qu'association de quartier de plus de 130 adhérents, soucieux d'améliorer le vivre-ensemble à Villejuif.

 

Nous souhaitons vous faire part des problèmes suivants et vous poser quelques questions :

 

a) Au sujet du pôle tertiaire et de la bulle immobilière des bureaux en Ile de France :
Le projet prévoit de construire 60 000 m2 de bureaux, bien que des locaux soient vacants juste en face, comme partout en Ile de France (voir l'article du Monde du 3décembre 2013 « Immobilier de bureaux : l'heure des soldes-la demande s'effondre et les rabais sur les loyers se multiplient »).
Contrairement à ce qui était prévu, aucune entreprise du CAC 40 n'a souhaité s'y installer, dans l 'article cité ci-dessus, il est noté :
« Les promoteurs ont cessé de construire des immeubles non commercialisés », Villejuif serait-elle une exception ?
Notre inquiétude est réelle quant à la possibilité que ces bureaux ne soient pas loués, d'autant plus que la municipalité, déjà très endettée, garantit les emprunts de la SADEV 94.
Ces bureaux, dans le seul objectif «d être visibles » de la RD7, entraînent l'expropriation de plusieurs pavillons.
Rendre visible une opération commerciale, est-ce d'utilité publique ou d'utilité commerciale ?
Que se passera-t-il si ces locaux ne trouvent pas de locataires ?
Qui paiera ?

 

b) Au sujet des logements :
30 000 m2 d'habitation vont être construits, dont 50% de logements sociaux.
Villejuif compte déjà 38% (ou 42% selon les documents) de logements sociaux.
Certains appartements ont du mal à trouver preneur, tant les immeubles sont en mauvais état avec des charges de chauffage élevées. 
La ville cumule beaucoup de problèmes sociaux, il serait plus raisonnable de réhabiliter les immeubles existants et d'aider les personnes en difficulté plutôt qu'en faire venir de nouvelles.
Est-ce d'utilité publique de spécialiser Villejuif dans le logement social ?

 

c) Au sujet de la construction d'un immeuble de 40 mètres de hauteur sur le terrain Mollicone (à l'angle du bld Gorki et de la rue du Moulin de Saquet) :
Ce terrain de 1500 m2, dit « Mollicone » du nom des anciens propriétaires, a été vendu à la municipalité au prix de 397 000€ en 2005 (c'est à dire à un quart du prix normal), avec le vœu qu'y soit réalisé un « équipement d'intérêt général ou à vocation collective » (voir le journal municipal de Janvier 2006).
Cette construction ne correspondra donc pas à la vocation du terrain, telle que promise aux habitants par l'actuelle municipalité.
Dans ce quartier, il y a déjà beaucoup d'enfants, mais aucune crèche.
L'école est pleine mais aucune construction n'est programmée dans la ZAC.
Est-ce normal de faire venir de nouveaux habitants sans nouvel équipement public ?
Une crèche, une école, seraient vraiment d'utilité publique !

 

d) Au sujet de la démolition d' un hôtel :
Cet hôtel a été rénové et mis aux normes. Il est fréquenté par de nombreux groupes de touristes européens. 
Est-ce d'utilité publique de le démolir pour le reconstruire 50 mètres plus loin, sur un terrain où les autocars ne pourront pas stationner (ce qui engendrera énormément d'embouteillage sur cette partie de la RD7, déjà bien encombrée) ?
Là encore, il s'agit de « rendre visibles » les immeubles de bureaux, c'est à dire de céder à une exigence commerciale et non pas d'utilité publique! 

 

e) Au sujet de l'équipement public :
« Un équipement public de proximité qui répond aux besoins des habitants et conforte l'animation et l'attractivité du site » : c'est la seule description contenu dans le rapport.
Quelle taille ? Où ? Qu'est-ce que c'est ? Qui connait les besoins des habitants ?
Pourquoi n'est-ce pas décrit ?
Comment peut-on se faire une idée de l'utilité publique si on ne sait pas de quoi il s'agit ??
Cette ZAC est-elle vraiment nécessaire ?
N'est-elle pas plutôt un instrument d'expropriation ?

 

Ce sont les questions que les habitants se posent et dont nous nous faisons le relais.

 

Espérant que nos questions trouveront des réponses, nous vous prions d'agréer, Madame la Présidente, nos meilleures salutations.

 

Isabelle Hamidi                                Maryse Basseporte                   Monique Lambert
Présidente de l'association           Présidente du collectifs            Secrétaire de l'association

 

Tableau "avantages/inconvénients" : /tableau-avantages-inconva-nients-zac(1).pdf

Leçon de civisme et de solidarité - le 16 avril 2013 à 19h

Madame Le Maire nous propose de nous aider à "construire un quartier agréable et solidaire"...puisque nous ne sommes pas capables de le faire seuls semble-t-il !

uploaded/rencontre-mme-le-maire-16-04-2013.pdf

Bienvenue sur le site de l'Association des Habitants et Riverains du Quartier Aragon.

La vocation de ce site est de vous tenir informés des évolutions du projet de ZAC projeté par la Municipalité au niveau du Quartier Louis Aragon de Villejuif.

 

Si vous vous sentez visés par une éventuelle expropriation ou vous sentez concernés plus largement par les problématiques de gestion du développement urbain, bienvenue parmi nous.

Non au risque de Mésothéliome sur Villejuif !